Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 février 2014 3 19 /02 /février /2014 13:46

Pour nos copains éloignés ou à l'étranger

Laurent Ballouhey, ancien correspondant de « l’Humanité » en Chine, est décédé lundi matin à proximité de Paris des suites d’un cancer. Il avait 67 ans.

C’était en 1982 et nous recherchions un candidat pour le poste de correspondant permanent de « l’Humanité » à Pékin. Roland Leroy, alors directeur du journal, m’avait conseillé de me rapprocher de Laurent qui affichait un CV de qualité. Etudes brillantes suivies des langes O (Institut national des langues et des civilisations orientales), puis des missions pour le Ministère des Affaires étrangères, la Documentation française et un premier séjour en Chine au temps de la révolution culturelle. Nous avions pris rendez-vous pour déjeuner près du ministère des Transports où il avait été affecté au service chargé du réseau ferroviaire en Asie. Laurent avait l’élégance décontractée, dégageait un charme discret et surtout des connaissances rares à l’époque de cette région du monde. Il parlait couramment l’anglais, l’italien, surtout… le mandarin.

L’homme faisait l’affaire. Après un stage dans la rédaction, il est installé à Pékin par Roland Leroy qui conduisait une délégation de « l’Humanité » (la première mission de communistes français après le rétablissement des relations avec le PCC). Il est présenté aux plus hautes autorités chinoises de l’époque. Laurent fut un fin et efficace correspondant avec toutefois une tendance à ne pas respecter les horaires, ce que je lui reprochais en plaisantant, il y a peu encore. En rentrant à Paris, Laurent a dirigé le service documentation du journal avant de repartir en Chine. Au cours des dernières années, depuis Pékin, il a écrit pour diverses publications, travaillé pour la diffusion du livre français en Chine et en Asie, assuré des traductions de plusieurs ouvrages… Il avait été candidat Front de gauche des Français établis à l’étranger (11 eme circonscription) lors des élections législatives de 2012. Nous perdons un camarade, un ami, un confrère. Les équipes de « l’Humanité » adressent leur affection à ses proches, particulièrement à ses enfants Laura et Thomas.

José Fort

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Jean Rabaté 19/02/2014 16:44

Gardant moi aussi un excellent souvenir de Laurent, je m'associe de tout coeur à ton commentaire, José.

Présentation

Recherche

Articles Récents

Liens