Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 février 2015 6 28 /02 /février /2015 15:06

L'assassinat de Boris Nerutsov de quatre balles devant le Kremlin ne relève pas du fait divers, semble-t-il. Immédiatement, de Hollande à Obama en passant par Merkel et Porochenko (les médias suivant au pas), le meurtre a été mis sur le compte de Poutine. Trop vite, peut être. Car si Poutine n'est pas un ange sans scrupule, quel intérêt pour lui de faire abattre un de ses opposants? Surtout lorsqu'on sait que le Boris en question a été vice-premier ministre d'Elstine chargé… de l'énergie. L'homme de la privatisation du pétrole et du gaz, c'est le sulfureux Nerutsvo. De là à penser qu'il y a du règlement de compte.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

rossignol liliane 07/03/2015 13:01

attention mr fort , il ne faut surtout pas douter , c est bien poutine qui a commandité cet assassinat , suivons la meute du parti médiatique sinon il vous assassine à notre tour .. nous les "sans dents" nous sommes si bètes que nous ne pouvons entendre et analyser d autres versions plus complexes de la géopolitique . une seule version , celle des usa comme d habitude .
preuve la version provocatrice de melenchon déclenche les ires de tous les perroquets du fameux parti médiatique . circulez y rien à voir braves gens

Présentation

Recherche

Articles Récents

Liens