Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 août 2015 7 09 /08 /août /2015 14:11

La maire de Paris, fille de républicains espagnols ayant trouvé refuge en France alors que la dictature franquiste semait la terreur et la mort, n’aurait-elle rien appris de l’Histoire, de sa propre histoire ? Au mois de mai dernier, elle a effectué un voyage officiel en Israël, puis très rapidement et discrètement en Palestine occupée. Avec à la clé, une journée « Tel-Aviv sur Seine », la semaine prochaine à Paris.

Un an après les massacres israéliens à Gaza, une telle initiative relève-t-elle de la naïveté, de la provocation, ou de l’affirmation d’un alignement sur la politique de la droite et de l’extrême droite israéliennes ? Une chose est certaine : l’ampleur de l’émotion provoquée par l’irresponsable décision du premier magistrat de la capitale française pourrait porter préjudice à la sécurité publique et à la politique étrangère – déjà mal en point – de la France.

Il y a un moyen de sortir de l’impasse. Transformer la journée Tel-Aviv sur Seine, en une manifestation de rassemblement pour la paix réunissant Tel-Aviv, Gaza et Ramallah. Chiche, Mme Hidalgo !

José Fort

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

Recherche

Liens