Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 juin 2017 2 27 /06 /juin /2017 07:17

Chouchou 1er et Philippe II

 

(Ma chronique sur Radio Arts Mada tous les lundi en direct à 19h)

 

 

Avez-vous remarqué la nouvelle marotte médiatique ? Après avoir affublé Macron d’un maniéré Chouchou 1er, les commentaires sur le nouveau gouvernement regorgeaient de  « Philippe II ». Chouchou n’inspire pas grand chose à part peut-être un film de seconde main. En revanche, Philippe II nous rappelle des cours d’Histoire de notre jeunesse.

Tenez par exemple.

Philippe II d’Espagne était le fils aîné e Charles Quint, roi d’Espagne, de Naples, de Sicile, archiduc d’Autriche, duc de Milan et prince souverain des Pays-Bas. Avec en prime, du fait de son mariage avec Marie Tudor, roi d’Angleterre de 1554 à 1558. Sa fin de règne marquée par la non-maitrise des conflits politiques s’avéra désastreuse.

Il y a eu aussi Philippe II de Macédoine. Il est mort assassiné en 336 avant J-C.

 

Il y a eu aussi, pour ce qui nous concerne directement, Philippe II dit Auguste qui, selon les gazettes, était un grand manipulateur d’hommes mais avait quelques problèmes, dit-on, avec les femmes. Un long règne marqué déjà par un goût de la politique spectacle jusque lors de ses obsèques.

 

 

Pourquoi ce rappel ? La déferlante cette semaine sur « le gouvernement Philippe II »,  peut prêter à sourire. Je ne souhaite évidemment pas à Edouard le sort de Philippe II de Macédoine. Mais il y a des rapprochements saisissants.

 

Philippe, pardon M. le Premier ministre Edouard Philippe, qui n’a pas eu un mot après la mort la semaine dernière du grand mathématicien et membre de l’Académie des sciences, Jean-Pierre Kahane, aimait annoncer il n’y a pas si longtemps «  la fin de la lutte des classes » et la «  force du rassemblement autour de Macron ». En l’invitant à la réflexion, nous lui proposons la lecture d’un extrait de l’article «  Eloge de la simplicité » écrit par Jean-Pierre Kahane pour la revue «  Progressistes ». Je le cite :

 

« La lutte des classes est le moteur de l’histoire. Est-ce une simplification correcte? Fausse? Dangereuse? Une trahison de la nature même de l’histoire? Tout peut se soutenir et a été soutenu. D’ailleurs, il y a vingt ans, Marx était mort, seuls quelques attardés parlaient de la lutte des classes puisque le capitalisme avait gagné la mise… et pour toujours. Aujourd’hui Marx revient, mais l’histoire de notre temps apparaît bien trop complexe pour être analysée à partir du seul moteur de la lutte des classes. Quid de demain ? On voit déjà apparaître comme des évidences la solidarité de classe de ceux qui possèdent, outre les moyens de production et d’échange, l’ensemble des systèmes d’information et de communication. On voit, en France même, se développer une justice de classe au bénéfice de la classe dominante. La conscience de classe est soigneusement entretenue dans la classe dominante, elle est en attente de constitution dans l’ensemble des salariés et des exploités. »

 

Philippe II et Chouchou 1er  vont appliquer la voie tracée par le CAC40 et les milliardaires propriétaires-dictateurs des médias. Reste pour nous à rendre  véritable ce que souhaitait Jean-Pierre Kahane lorsqu’il écrivait que «  la lutte des classes est en attente parmi les exploités. »

 

Puisque nous avons largement évoqué Philippe II, voici Katerine Philippe  répondant à une enfant. Ne ratez pas la fin.

 

José Fort

 

 

Voir les commentaires

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

Recherche

Articles Récents

Liens