Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 décembre 2021 2 07 /12 /décembre /2021 17:16

Ecologie : « Tiédir quand ça chauffe », un dossier à ne pas louper dans « Le Monde Diplomatique » de décembre.

 

 

Les frasques des têtes de gondole écolos (Baupin, Hulot, Placé et quelques autres) ne doivent pas cacher l’essentiel. Au delà des bonnes intentions affirmées et qui souvent doivent être prises en compte, les Verts comme le déclarait l’historique agronome et candidat à une élection présidentielle René Dumont «  conseillent toujours la gentillesse aux riches égoïstes au lieu de prêcher la révolte des pauvres. »

Il faut lire le dossier du «  Monde Diplomatique » du mois de décembre et notamment l’article signé Benoit Bréville et Pierre Rimbert intitulé «  Tiédir quand ça chauffe ». Extraits.

 

« La montée en puissance des enjeux climatiques s’est accompagnée de leur dépolitisation. Le traitement médiatique favorise une approche morale qui métamorphose une affaire d’organisation économique internationale en un problème de comportements individuels. Pour sauver la planète chacun devrait trier ses déchets, remiser son vieux diésel à la casse, rénover son logement mal isolé, privilégier les circuits courts… Ces petits gestes ayant un coût, les cadres supérieurs enfilent plus facilement la panoplie éco citoyenne qu’employés et ouvriers, alors même que les premiers polluent concrètement davantage que les seconds, avec leurs voyages en avion, leurs logements spacieux, leurs Smartphones neufs… Cet « écologisme des riches » qui masque l’inégale répartition des pollutions, domine les discours politiques et médiatiques (…) Les scores électoraux (écolos,) suivent de près le prix du mètre carré et la proportion de diplômes de l’enseignement supérieur »

 

Et de rappeler qu’après  trois décennies de ministres écologistes aux gouvernements français, les résultats en matière d’environnement sont quasi inexistants. Plusieurs responsables écologistes ont «  poussé loin la gymnastique des convictions » comme Pascal Canfin et Barbara Pompili, cette dernière ayant

 soutenu les gouvernements Valls et Cazeneuve avant de rejoindre Macron comme son collègue de Rugy.

Un dossier avec en prime une enquête sur «  Grenoble, ville-test ». Savoureux.

 

 

 

 

 

Voir les commentaires

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

Recherche

Articles Récents

Liens