Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 mai 2012 4 31 /05 /mai /2012 19:34

 

 

Est-ce par souci d’hygiène ou par esthétisme que les autorités de Pékin viennent d’adopter une directive limitant à deux le nombre de mouches dans les toilettes publiques faisant mieux que la ville de Nanchang, dans le sud du pays, qui a fixé la barre fatidique à trois ? La fréquentation des lieux d’aisance dans la capitale chinoise relevant souvent de l’épreuve, on appréciera cette avancée dans l’accueil des gens dans le besoin.

Interrogés sur les raisons d’une telle décision, les services municipaux compétant précisent qu’il s’agit de « combattre une mauvaise image de la ville et d’assurer la tranquillité des touristes. » La faculté confirme que la mouche n’est généralement pas porteuse de maladies. A une exception près : la redoutable mouche tsé tsé vectrice du trypanosomoses (THA ou maladie du sommeil). Elle sévit en Afrique. La démarche des édiles de Pékin vise donc essentiellement à limiter la gêne provoquée par les bêtes à deux ailes.

Plusieurs questions se posent pour l’application rigoureuse de cette mesure révolutionnaire. Qui va compter les mouches ? Quelle punition pour les contrevenants ? Quelle récompense pour les   acteurs les plus ardents dans cette croisade digne des temps modernes? De quelles armes disposeront les valeureux combattants? Les responsables municipaux étudient la question en rejetant l’éventuelle création d’unités spéciales et en rappelant que l’action musclée contre les crachats dans les rues, véritable sport national, a remporté un succès spectaculaire.

On se moque, on se moque. Pourtant, les diptères brachycères ont du souci à se faire. La chasse est ouverte. Sans pitié. A la chinoise. Avec méticulosité et dans l’attente de résultats à faire pâlir d’envie les adeptes du ruban adhésif. Après la mort de Mao et alors qu’il mettait en place les « quatre modernisations », Den Xiaoping ne déclarait-il pas : « Si la Chine ouvre ses portes, les mouches entreront forcément. »

José Fort

L’Humanité cactus 31 mai

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

Recherche

Articles Récents

Liens