Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 août 2011 1 08 /08 /août /2011 09:51

La presse régionale du sud de la France consacre chaque été des pages et des pages sur les vacances des « people » de seconde zone. Un concert de mièvrerie. Les « Grands » du cinéma, du théâtre  où de la télévision préfèrent, eux , la discrétion. Et voici qu’en relisant Alfonse Boudart, je trouve ce paragraphe à propos des stars et des vedettes du cinéma, lorsqu’il était scénariste. A méditer… y compris et surtout par les politiques

 

« Il sont tous gentils, merveilleux, humbles et patients quand ils sont inconnus. Deuxième couteau, là, ils sont encore humains. Sitôt que le succès leur arrive, que les projecteurs de la gloire s’allument pour leur frime ou leurs fesses, alors ils se métamorphosent monstres, abominables tyranneaux, pires que les pires dictateurs sud-américains, plus sordides que les bourgeois versaillais de M. Thiers. Le tout avec des déclarations enflammées pour le peuple, le cœur à gauche, se déchirant l’âme pour tous ceux qui souffrent aux quatre coins du monde.. Seulement voilà, tout ce qui les entoure ne doit vivre que pour eux, par eux, à leur dévotion absolue, se plier à tous leurs caprices les plus délirants. Ils ne supportent les auteurs que dans le rôle de domestiques, de valets de chiottes. Et plus ils sont nuls, obtus, incultes, plus ils se prennent pour des génies. »

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

Recherche

Articles Récents

Liens