Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 février 2015 7 08 /02 /février /2015 14:23

Lors des premiers rounds des négociations en vue du rétablissement des relations diplomatiques entre Washington et La Havane, la délégation US a demandé, pardon, a exigé de Cuba « des efforts en matière des droits de l’homme. » Le même jour ou presque, deux débiles mentaux étaient exécutés par injection létale aux Etats-Unis. A Cuba, il n’ y a aucun condamné à mort dans les prisons. Quant à la Convention contre la torture, les traitements cruels, inhumains et dégradants, elle est strictement observée par Cuba, les seuls cas enregistrés sur son sol ayant été commis sur la base US de Guantanamo.

Ils sont gonflés ces yankees. Au cours des derniers mois, dans plusieurs Etats des USA, la police a froidement abattu des jeunes noirs sous des prétextes fallacieux. Dans le même temps, la ségrégation raciale a considérablement augmenté. Ce n’est pas à Cuba que des enfants noirs sont tirés comme des lapins. Ce n’est pas à Cuba que des milliers d’enfants couchent dans les rues. Ce n’est pas à Cuba que la population carcérale s’élève à environ un million cinq cent mille personnes.

Ils sont surgonflés ces yankees. Pendant plus d’un demi siècle, ils ont soumis onze millions d’habitants de l’île à un blocus économique (comme si la France avait ses frontières fermées avec la Belgique, l’Allemagne, l’Italie et l’Espagne), commandités plus de 600 tentatives d’assassinats contre Fidel Castro, abrité les terroristes responsables d’attentats contre un avion de la Cubana, dans plusieurs hôtels de La Havane et allant même jusqu’à introduire des virus visant le tabac, le porc et la canne à sucre. Ils paient 8.500 euros et attribuent la carte verte aux Cubains arrivés sur leur sol tandis qu’ils pourchassent les latinos qui tentent de franchir le mur érigé à la frontière avec le Mexique et facilitent actuellement les réseaux mafieux chargés de recruter à coups de millions de dollars les talentueux joueurs cubains de baseball.

Ils sont gonflés à bloc ces yankees en évoquant la liberté d’expression alors que sans fortunes en dollars pas de journaux, sans manne des industriels pas de candidatures aux élections. Quant aux « dissidents » cubains qu’ils rencontrent à la Havane, à Miami et à Washington, ils les connaissent bien : pour la plupart, ce sont leurs salariés.

Les Européens, plutôt la caste médiatique et politique, celle qui se considère comme le « centre du monde », ils sont, eux aussi, gonflés à bloc. Faut dire que les Européens pensaient déjà être le centre du monde au Moyen Age, avant de prendre un bateau et de découvrir que la plupart des civilisations au-delà des océans étaient plus développées que la leur, ce qu’ils essayèrent de dissimuler à grands coups de massacres. Aujourd’hui, ils ânonnent bêtement le discours du grand maître nord-américain, radios et télé françaises se distinguant en ouvrant, comme d’habitude depuis des années, leurs micros à deux incontournables « spécialistes » de l’anti castrisme : Jacobo Machover qui n’a pas mis les pieds sur la Grande Île depuis les années 1960 et une ancienne plus pro-Castro que moi tu meurs, Zoe Valdes, femme délaissée, oubliée de l’amour et des honneurs d’où sa haine frisant souvent l’hystérie. Ces deux-là tirent leurs dernières cartouches.

En fait, les yankees ne sont pas gonflés. Ils s’adaptent. Avec le même objectif : faire rendre gorge à la révolution cubaine. Simplement, ils changent de méthode. Face à eux, la nouvelle génération cubaine n’est pas prête à se laisser faire.

José Fort

Repost 0
5 février 2015 4 05 /02 /février /2015 10:21

La banque centrale européenne - sur injonction de l'Allemagne - vient de prendre une première décision financière visant à asphyxier le nouveau gouvernement grec. Puisque Hollande souhaite jouer le rôle de "médiateur", voyons voir ce qu'il va dire à Mme Merkel et aux chefs de la BCE.

Repost 0
2 février 2015 1 02 /02 /février /2015 13:05

Je dois marcher à côté de mes pompes, peut-être. Ce qui se passe en Grèce et en Espagne me réjouit comme tous les gens de "gauche". Mais cette tendance à dire " nous sommes tous Siriza ou Podemos" me gêne pour deux raisons: les modèles c'est fini, et ne sommes nous pas capables, nous Français, d'inventer l'alternative à la crise, à l'austérité, au PS libéral, à la droite et son extrême fascisante?

Repost 0
24 janvier 2015 6 24 /01 /janvier /2015 09:56

Hollande se précipite en Arabie Saoudite où une femme vient d'être décapitée en public et un jeune homme condamné à 1000 coups de fouet pour délit d'expression, aucune réaction dans les médias et les officiels "je suis charlie". Mme Lagarde salue dans le roi Abdallah "un défenseur des droits de la femme", aucune réaction des "féministes" françaises et autres défenseurs des "droits de l'homme". Chez ces gens-là, l'indignation est sélective.

Repost 0
23 janvier 2015 5 23 /01 /janvier /2015 13:46

Après avoir prononcé le mot « apartheid» pour qualifier la situation dans certains quartiers de France, les comparant de fait avec Soweto en Afrique du Sud, voici le Premier ministre Vals déclarer ce vendredi matin dans deux lycées de Seine-et-Marne :

« Les jeunes Français doivent s'habituer à vivre durablement avec la menace d'attentats» (…) «Votre génération, votre classe d'âge, doit s'habituer à vivre avec ce danger pendant un certain nombre d'années». Il n’a pas appelé à vivre ensemble dans la paix et le respect de l’autre. Il n’a pas souligné les causes réelles de la crise culturelle et sociale. Il n’a pas évoqué la liberté d’expression conquise de longue lutte par le peuple de France. Non, il a préféré annoncer des jours noirs aux jeunes de France. On fusillait pour moins que ça par temps de guerre.

José Fort

Repost 0
14 janvier 2015 3 14 /01 /janvier /2015 12:19

Nathalie Saint Criq sur France 2 a lancé un appel à "repérer tous ceux qui ne sont pas Charlie". Il s'agit ni plus ni moins que d'une invitation à la délation. Ainsi opéraient les fascistes, ainsi opèrent les régimes dictatoriaux. Il s'agit là d'une attitude punie par la loi et qui doit être appliquée avec la même vigueur que celle exercée ces derniers jours à l'encontre d'imbéciles dangereux se déchaînant sur internet. Une première mesure s'impose pour la direction de France 2: la mise à pied de cette journaliste qui confond l'information, le commentaire et les procès verbaux policiers.

Repost 0
12 janvier 2015 1 12 /01 /janvier /2015 14:50

Je respecte toutes les religions. J’estime juste et nécessaire de protéger les lieux de cultes. Simplement, une question : comme je suis athée comme des millions d’autres Français, quelles mesures comptent prendre le gouvernement pour nous protéger des opiums des peuples ?

Repost 0
10 janvier 2015 6 10 /01 /janvier /2015 14:21

Nous irons marcher dimanche en souvenir de nos copains, nos camarades, pour défendre la République et la démocratie face aux assassins. Nous marcherons conscients que les géniteurs des monstres sont quelque part dans la foule et comptent nous duper en récupérant une immense douleur frappant chacun d'entre nous. Lorsque le temps de la réflexion viendra, il faudra dire toutes les vérités.

Repost 0
9 janvier 2015 5 09 /01 /janvier /2015 15:29

Franchement, croyez-vous normal que télés et radios en boucle donnent des informations sur la préparation matérielle (notamment à Vincennes) des forces de police pour une intervention éventuelle? Est-ce normal que policiers et "experts" s'installent sur les plateaux pour dispenser des détails sur les méthodes employées contre les preneurs d'otages? Est-ce cela la liberté d'expression? Pour éviter d'autres morts le gouvernement ne devrait-il pas demander le silence total sur les deux opérations en cours privant ainsi les criminels des informations qu'ils suivent eux aussi sur leurs postes."

José Fort

Repost 0
8 janvier 2015 4 08 /01 /janvier /2015 18:01

Après le massacre, l’émotion est immense. A un point tel que le tapis rouge est dressé pour les hypocrites de tous poils. Quelques exemples ? Cohn-Bendit s’insurge contre le coup porté "au droit à la critique » alors qu’en 2012 il qualifiait Charb et ses copains de « cons » et de « masos". Le Journal du Dimanche « pleure » Wolinski alors que ce même hebdomadaire a licencié Georges il y a près de deux mois. Philippe Val pleurniche à la télé et sur France Inter alors que ses relations avec l’équipe de Charlie étaient exécrables. Les radios et télés citent abondamment ce matin tous les titres de la presse quotidienne et du bout des lèvres "l’Humanité » alors que c’est dans ce journal que Charb, Luz, Tignous et quelques autres publiaient régulièrement. L’émotion ne doit pas cacher une triste réalité : les hypocrites sont de sortie.

José Fort

Repost 0

Présentation

Recherche

Articles Récents

Liens